Sashamismaï

Cuisine, pâtisserie, astuces, photographie et surtout bonne humeur, on est pas bien ici...

Sashamismaï

L'art de déguster le couscous chez oummi - couscous au rouget

Couscous-bil-hut--2----Copie.JPG

 

Le couscous fait parti intégrante de ma culture culinaire, c'est bien plus qu'un plat à mes yeux. Depuis petite, c'est l'excuse pour réunir la famille, les amis, les voisins. c'est l'assiette qu'on envoit à la personne qu'on sait malade. C'est le plat de ma culture,  la culture du partage, de la bienveillance, du mépris de l'individualisme et du repli sur soi. Ouh que c'est cliché mais ouh que ces clichés se perdent!

Mais comme nul n'est infaillible à commencer par moi, j'invite tous ceux qui ne se préoccupe plus de ce qui se passe en dehors de leur 4 murs ( ou de leur écran) à faire du couscous, ça rend altruiste, si si, à l'instar de la carotte qui rend aimable, mais ça par contre j'en suis moins sûre...

 

Chez moi, on aime le couscous, le vrai sans chichi ni fioriture, roulé à la main et cuit à la vapeur du couscoussier. Avec un bouillon de légumes lentement mijoté, un peu pimenté, et agrémenté d'une viande, ou du poulet ou ou ou comme ici du poisson.

Pour la partie du "roulage de graines", je l'achète à des spécialistes, bien sur pour faire travailler la main d'oeuvre sétifienne, pas du tout par fainéantise voyons, hum...

 

Et n'oubliez pas, pour la partie dégustation: un couscous ça ne s'apprécie pas en tête à tête, on le mange aprés avoir ouvert sa porte et son coeur! (Oui, aujourd'hui je me sents d'humeur poétesse, j'assume complètement n'en déplaise.). A l'heure où on invite de moins en moins avec des hôtes qui se mettent une pression de fou et des invités de plus en plus exigents (la vie est devenu "un dîner presque parfait" ou quoi?), et ou on ne veut plus de monde dans sa maison, parce que "le monde ça saoule", mangeons du couscous!

 

Préparation de la semoule

  

La-preparation-de-la-graine-de-couscous.JPG

Etape 1

Dans un très grand récipient (appelé gessra en arabe), verser les graines de couscous. Verser l’huile et le sel et sabler le tout du bout des doigts.

 

Etape 3

Arroser avec 45cl d’eau tout en frottant délicatement les graines entre les mains pour ne pas qu’elles s’entre collent. Ajouter les 45cl d’eau restante et laisser absorber 2 minutes.

Egrainer avec une fourchette ou toujours en frottant les graines doucement entre les mains.

 

Etape 3

Mettre le tout dans le haut d’une couscoussière avec le bas rempli de sauce ou d’eau bouillante pour une cuisson à la vapeur. Fermer avec un couvercle.

Laisser sur le feu jusqu’à que les graines du dessus deviennent très chaude. C’est la première « évaporation », il en faut au minimum deux.

 

Etape 4

Quand les graines du dessus sont chaudes, verser les dans le grand récipient, en retournant le haut de la couscoussière d’un seul coup dans la gessra.

 

Etape 5

Egrainer avec l’aide d’une cuillère en bois, puis quand les graines de couscous sont moins chaudes égrainer avec les mains, en mettant de côté les boulettes qui se seraient formées pendant la cuisson.

 

Etape 6

Après cette opération, remettre les graines dans le haut de la couscoussière pour une deuxième évaporation toujours avec le bas bouillonnant. Recouvrir à nouveau.

Quand les graines du haut deviennent très chaudes à nouveau, l’évaporation est terminée.

 

Etape 7

Retourner à nouveau le haut du couscoussier dans la gassra. Egrainer à l’aide d’une fourchette et ajouter le beurre sur la semoule chaude; mélanger de manière à beurrer l’ensemble des graines.

Servir aussitôt avec le bouillon.

 

Astuce : Si vous en faites de trop, déposez les graines dans un sachet de congélation et mettez-les au congélateur pour une longue conservation.

Sortez le sachet du congélateur 2h avant utilisation et réchauffez-le en passant une dernière fois les graines à la vapeur dans le haut du couscoussier.

 

Preparation-des-graines-de-couscous2.jpg

 

 

Le couscous au poisson à la particularité d’avoir une sauce épicée et parfumée au cumin contrairement au classique à l’agneau ou poulet ; Voici tous les secrets de ce mets à l’accent tunisien.

 

Pour la préparation de la sauce :

8 rougets ou 2 dorades

1 oignon

3 éclats d’ail

2 carottes

2 navets

2 courgettes

2 poignées de pois chiches secs trempés depuis la veille

1 cuill. à café de cumin

1 demi cuill. à café de gingembre en poudre

3 cuill. à soupe de concentré de tomates

1 piment vert

Sel/poivre/huile

 

Etape 1

Dans le bas du couscoussier, verser une petite lampée d’huile d’olive, ajouter l’oignon et l’ail mixés, les pois-chiches égouttés, les légumes épluchés si nécessaire et en tronçons, les épices, le piment vert et le concentré de tomates.

Saler et poivrer.

 

Etape 2

Recouvrir de 2l d’eau et mettre à cuire sur feu moyen environ 45min en remuant de temps en temps pour ne pas que les pois chiches colorent.

 

Etape 3

Préparer le poisson en le vidant et en grattant les écailles. Oter la tête si désiré et le rincer sous l’eau froide.

 

Etape 4

Plonger les rougets dans le bouillon au bout des 45min pour 10min de cuisson supplémentaires. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Servir la semoule arrosée de sauce et accompagnée de légumes, pois-chiches et poisson.

 

Astuce : Langoustines, crevettes, calamars, voici de formidables ingrédients supplémentaires pour la sauce. A ajouter aussi 10min avant la fin de cuisson.

 

 

 Couscous-bil-hut-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

stock traders daily 30/12/2013 12:16

This is amazing to hear about the meal preparation technique and the food tradition of your community. i think i should try it once in my home. i am not a good cook but I really like to experiment with my limited cooking abilities.

oumibrahim 29/05/2013 23:38


salem 'aleykoum ourti, soubhannallah par quoi commencer...ah oui ton couscous est a tomber et comme tjs de superbes photos machaallah.....comme toi je suis de setif et y reside depuis 5ans
maintenant loin de ma famille malheureusement alors quand tu parles du repli sur soi je me reconnais la dedans shame on me lol....qu'allah vous protège tendrement oumibrahim bisou...

Sabrina 30/05/2013 09:20



Aleykoum salam,


Oooh une mouhajira sur Sétif comme moi mashaaLlah! C'est une denrée rare ici lol! Enchantée Oumi Brahim.


Oui ici quand t'as pas de famille c'est difficile de rentrer chez les gens et de leur donner leur haqq. Je n'ai pu visiter qu'une malade en 2ans, le repli des gens sur eux-même est contagieux,je
ne me reconnais pas moi-même. Mais je commence doucement à me faire mon petit réseau à force de patience et persévérance (enfin sans faire ma lourdingue lol). ALLAHi sahel oukhty.


Enfin, voilà ma boîte mail (via contact) t'es ouverte oukhty, n'hésite pas si l'envie t'en dis.


 


Et merci, ravie que les photos te plaisent. 


Boussa



rosecanelle 28/05/2013 21:25


Ca me donne envie de préparer du couscous, chose que je fais très rarement au désespoir de ma petite famille ! En tout cas comme toujours des photos de très haute qualité, un vrai plaisir à
regarder !

Sabrina 28/05/2013 21:51



Et un plaisir à partager, merci!



Maryse & Cocotte 24/05/2013 19:58


Je suis bien d'accord avec toi ! Il y a bien un malaise qquelque part !! A croire qu'on préfère les relations à distance pour être sûr de ne pas être déranger dans notre petit chez nous ! ! C'est
comme ça ...


Je vois qu'on a un point en commun, moi aussi je suis assez cocooning, même très !! Si je peux ne pas sortir, je ne sors pas ! Mais comme tu l'as si bien dit, boire un café avec quelqu'un en face
de soi, il n'y a rien de comparable, un vrai moment de partage et de rigolade ! lol !! Et le couscous s'y prête parfaitement, un couscous pour deux ça n'existe pas ! Alors vive le couscous et la
convivialité !!


Tu vois moi aussi je suis bavarbe et ce fût un plaisir d'échanger avec toi ! Au plaisir et à bientôt j'espère !!


Excuse-moi d'avoir envahi ta boîte à commentaires ! Bonne soirée !

Sabrina 24/05/2013 21:13



Exactement, je crois aussi que tout vient de cette notion de déranger, on veut pas déranger ou être dérangé. On me dit souvent "On veut pas te déranger", je n'aime pas cette phrase à quoi je
réponds: me déranger de quoi? Je suis pas bill Gates, j'ai pas de meeting ou interview, passe purée (préviens juste 1 quart d'heure avant, que je soit présentable lol). Par contre, comme
toi, les sorties pas trop alors je préfère qu'on vienne me voir, mais je me soigne.


Sinon plaisir partagé! Surtout avec la reine de la boulange (oui, je suis fan hihi) donc ne t'excuse pas, c'est fait pour de toute façon.



Maryse & Cocotte 24/05/2013 19:57


Je suis bien d'accord avec toi ! Il y a bien un malaise qquelque part !! A croire qu'on préfère les relations à distance pour être sûr de ne pas être déranger dans notre petit chez nous ! ! C'est
comme ça ...


Je vois qu'on a un point en commun, moi aussi je suis assez cocooning, même très !! Si je peux ne pas sortir, je ne sors pas ! Mais comme tu l'as si bien dit, boire un café avec quelqu'un en face
de soi, il n'y a rien de comparable, un vrai moment de partage et de rigolade ! lol !! Et le couscous s'y prête parfaitement, un couscous pour deux ça n'existe pas ! Alors vive le couscous et la
convivialité !!


Tu vois moi aussi je suis bavarbe et ce fût un plaisir d'échanger avec toi ! Au plaisir et à bientôt j'espère !!


Excuse-moi d'avoir envahi ta boîte à commentaires ! Bonne soirée !

Ouissam 24/05/2013 19:44


Salam Alayki!! Mdrr trop drole ton petit texte d'intro, mais tellement réelle, et ouii triste réalité, les temps changent, mais nous aussi Allah al mustahan!! 


En tout cas yahtiki saha pour ce délicieux couscous, au poisson je n'ai jamais osé le réaliser ( peur de l'inconnu lol ) 


Et je dis un grand oui à ton invitation pour déguster ce délicieux plats, étant sétifienne et moi constantinoise, il n'y a aucune doute, on va s'apprécier hein ?


Allez boussah oukhty, prend soin de toi !

Sabrina 24/05/2013 21:15



Aleyki salam!


Je suis constantinoise aussi!! Bon et ben si tu passes sur Sétif chiche!


Boussa!



Maryse & Cocotte 24/05/2013 18:45


J'ai beaucoup aimé ton intro qui m'a fait faire un petit voyage ds le temps ! A l'époque, encore gamine, je me rappelle encore ma mère faisant son couscous tout les dimanches. Ayant terminé et
prête à servir, elle avait à part notre plat à nous, différentes assiettes qui étaient destinées aux voisins. Maintenant ... c'est fini et pourtant elle habite toujours où j'ai grandi !
Malheureusement les mentalités changent et nous, nous ne faisons rien contre ! Je ne sais pas pourquoi !!


Ton couscous est superbe et je serai venue le déguster avec un grand plaisir, d'autant plus que je n'en ai jamais mangé au poisson ! Tu me donnes réellement envie d'en préparer un diamnche et
d'inviter ma famille ... à défaut des voisins !! lol !! Merci à toi !!

Sabrina 24/05/2013 19:23



Un couscous en famille c'est déja trés trés bien mashaaLlah! Pour les voisins, ALLAHi sahel.


Pour ce durcissement des mentalités (et je parle pour moi aussi parce que je trouve que j'abuse aussi des fois), moi non plus je ne me l'explique pas. Quand je vois qu'on est capable d'entretenir
mille cyber-amitiés via des forums ou facebook et qu'on garde sa porte fermée à double tour toute l'année, sans inviter ni famille, ni amies. y'a un malaise, J'apprends donc doucement à
faire la part des choses et maintenant je préfère boire un café ou partager un repas avec de vraies personnes que passer 2h à papoter avec 600 soeurs virtuelles. Même si je suis
une adepte du cocooning en petit comité, j'essaye de m'ouvrir un peu...Et rien de tel qu'un couscous, aimer le couscous c'est aimer les gens loool 'afwan je suis bavarde today


 



Aïda 24/05/2013 18:40


Après ce super discours.... je suis bien obligée d'accepter ton invitation :))

Sabrina 24/05/2013 19:28



Welcome home!



miss_soleil 24/05/2013 15:13


soubhannaLLAH c'est tellement vrai ce que tu dis!!!!!!


ici je le roule de plus en plus à la main mon couscous mais je commence à l'étape d'avant c'est à dire à partir de farine complète et je le laisse sècher au soleil sur le stah^^.


boussa oukhty et ton couscous est bien appetissant!

Sabrina 24/05/2013 21:18



Waou fehla  mashaaLlah comme on dit chez nous! Moi je pourrai pas le laisser sécher sur le stah avec les pigeons et leur problèmes de digestions...Bah voila encore une raison pour ne
pas le rouler moi même...Je le redis ce n'est pas de la fainéantise...mmm



mamie caillou 24/05/2013 15:06


avec toi cela semble si simple, mais j'aime tellement le couscous que je ne le prépare jamais car j'ai peur de me décevoir. Un ami m'a promis de m'apprendre et il me tarde !

Sabrina 24/05/2013 19:30



C'est trés simple en effet, mais si tu as l'occasion d'avoir une démonsttration en live c'est encore mieux!